Les algues brunes

Les algues brunes

Laminaria saccharina

Kombu royal – Tali friz  – Laminaire sucré Baudrier ou ceinture de Neptune

Très riche en sucres complexes, cette laminaire est dix fois moins iodée que les autres laminaires. Elle apporte du calcium, du potassium et du sodium et contient elle aussi des alginates, en très grande proportion.

Laminaria digitata

Kombu breton – Tali – Fouet de sorcier

Comme toutes les laminaires, cette algue est riche en sucres complexes, en fer et en minéraux : calcium, magnésium, potassium et sodium. Réservoir à iode, le kombu contient de l’acide alginique qui nettoie le système digestif en éliminant les résidus de pesticides, les métaux lourds et même les ions radioactifs.

Himanthalia elongata

Haricot de mer – Spaghetti de mer

Ces filaments de mer apportent des protéines, des fibres et des minéraux : autant de fer que les coquillages et énormément de vitamine C (cinq fois plus que le kiwi et dix fois plus qu’une orange). C’est une impressionnante réserve naturelle de magnésium (30 g de haricot de mer frais nous apportent 350 g de magnésium, soit nos besoins journaliers).

Undaria pinnatifida

Wakamé – Ouessanne – Fougère de mer

Cette algue brune contient autant de protéines que le poisson, énormément de fibres et de nombreux minéraux.

Très riche en iode, le wakamé apporte trois fois plus de fer que l’aliment le plus riche en fer et de l’aluminium (oligoélément qui stimule les fonctions cérébrales et régularise le sommeil), toutes les vitamines, avec une forte teneur en vitamine K.