Les algues rouges

Les algues rouges

Palmaria palmata
Dulse – Goémon à vaches

Riche en glucides, en protéines et en minéraux, c’est une réserve énergétique, bourrée de potassium. Elle contient autant de magnésium qu’un fromage comme le parmesan. De nombreux antioxydants en font un aliment utile pour la prévention de certaines maladies dégénératives.

Porphyre
Nori

Condensé de protéines, de fer et de vitamines, elle est riche en minéraux et en fibres. Elle contient du zinc et trois fois plus de fer que les fruits de mer. Quatorze fois plus riche en vitamine A que la carotte, riche en vitamine C et en vitamine B, c’est en outre, une réserve de vitamine B12. La porphyre contient de la taurine : substance dérivée d’un acide aminé qui possède de nombreuses qualités pour l’organisme. La taurine agit comme un agent calmant qui favorise le sommeil et détend le système nerveux, elle développe des propriétés immunitaires et réduit le cholestérol. La taurine préviendrait l’apparition des cataractes et le diabète. Les chats, notamment, ont besoin de cet acide aminé, nécessaire au fonctionnement de la vue chez les félins.

Lichen carrageen
Chondrus crispus – Pioca – Mousse irlandaise- Petit goémon – Goémon blanc

Comme la plupart des algues, le lichen carrageen nous apporte des protéines, des acides aminés et des lipides. Sa richesse nutritive tient aussi à sa quantité de fer (deux fois plus que dans les coquillages et crustacés) et en zinc. Elle est aussi est réputé pour ses propriétés gélifiantes et épaississantes (E 407).

Gracilaria verrucosa
Agar-agar

Riche en fibres et en glucides, elle apporte autant de protéines que les légumes secs. Cette algue contient du fer et constitue surtout une réserve de vitamine B12. C’est un gélifiant naturel.

Dilsea
Steack de mer

Cette algue étonnante est antifongique, antibactérienne et évite la prolifération des cellules malades (antimitotique). Riche en protéines, en calcium et magnésium, elle apporte également du potassium et du sodium, beaucoup de fer et du zinc.